Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Geobunnik

Le blog d'un enseignant qui prépare au CAPES et au CRPE en géographie à l'ESPE de Corse à Ajaccio et Corte.

Comment classer les ports mondiaux ?

Publié le 30 Novembre 2014 par geobunnik in Géographie des mers et océans

Pour répondre à cette question anodine, quelques critères qui ont guidé la création de ce classement :

  • les ports ont des trafics très variables, il est difficile de les appréhender autour d'un seul critère de trafic : il faut tenir compte des marchandises liquides et solides en vrac + tenir compte des marchandises conteneurisées + tenir compte des autres modes de transport des marchandises.
  • les ports ont des trafics plus ou moins denses.
  • les ports n'ont pas tous la même fonction : certains servent à embarquer un seul type ou deux de marchandises (soja brésilien à Santos, minerais de fer australien à Port Hedland, céréales à Rouen, ...) ; d'autres servent surtout de porte d'importation pour des marchandises diverses ; d'autres sont des ports de transbordement (et du coup leur trafic est surévalué : ce qui est importé et exporté est compté deux foix : Dubaï, Singapour, Gioa Tauro).
  • les ports s'appuient sur des hinterland plus ou moins vastes.
  • ce système est très organisé et hierarchisé.

Tous ces éléments font aussi que ces ports ont des paysages, des modes de fonctionnement, des formes différentes.

 

Notez la remarque en bas du tableau :

- les logiques pour les croisières sont très semblables (un port d'embarquement + des escales) ... mais pas de hub en route : les assagers ne changent pas de bateau et ne sont pas stockés dans des hotels entre deux croisières)

- les logiques pour le vrac sont différentes aussi : le système est plus linéaire : le bateau ne se remplit pas au fur et à mesure : rempli, il file d'un port A à un port B sans escale (une escale = de la perte de temps, d'argent).

Comment classer les ports mondiaux ?
Commenter cet article