Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Geobunnik

Le blog d'un enseignant qui prépare au CAPES et au CRPE en géographie à l'ESPE de Corse à Ajaccio et Corte.

La Méditerranée vue par des étudiants de master 1 de tourisme à Corte (Corse)

Publié le 11 Janvier 2013 par geobunnik in La Méditerranée

 

Un petit jeu amusant avant de commencer un cours : demander à ses étudiants ce qu'ils ont en tête. En géographie, ça s'appelle de la géographie des mentalités ou des représentations mentales. Le but de ce petit exercice est de s'intéresser aux représentations mentales, aux clichés que peuvent véhiculer des étudiants en tourisme qui sont donc appelés à véhiculer des clichés, des images, des représentations mentales pour valoriser, vendre, ou rendre intéressants des sites ou des territoires.

 

Démarche :

La question posée à mes 24 étudiants présents est la suivante : comment représentez vous la Méditerranée ?, tous les moyens graphiques étant utilisables (carte, écrit, dessin). Les étudiants concernés sont soit Corses, soit continentaux, ceux-ci étant issus de régions méditerranéennes ou non, soit étrnagers. Il y a donc deux grands catégories d'étudiants : ceux qui sont issus de régions méditerranéennes et les autres (de Bretagne, Lorraine, Paris, Atlantique, Maghreb, Laos). Cependant, je note peu de différences dans les réponses entre ces groupes : les représentations mentales sont assez proches.

 

J'ai obtenu en tout 211 mots ou expressions (entre 5-6 et 10-12 réponses par étudiant, sachant qu'aucune limite n'était fixée) ainsi que 5 croquis.

 

Réponses :

J'ai classé les réponses en 4 groupes :

  • Les réponses liées à des éléments naturels : 62 (soit 29,5 %)

    • soleil (15)

    • paysages ou végétation (15)

    • été ou climat (13)

    • chaleur (vue comme une contrainte) (3)

    • mer (10)

    • mer dangereuse (1)

    • cigales ou grillons (4)

    • montagnes (1)

  • Les réponses liées à des éléments culturels : 58 (soit 27,5 %)

    • art de vivre (de l'apéro à la bonne humeur, tous les clichés sur les méditerranéens)  (12)

    • cuisine, gastronomie (10)

    • culture, identité (9)

    • plusieurs cultures, les religions (9)

    • histoire, patrimoine (7)

    • couleurs (6)

    • odeurs (2)

    • différent du nord (2)

    • Tino Rossi (1)

  • Les réponses liées à la géopolitique (au sens large) : 59 (soit 28 %)

    • un territoire central, mare nostrum (4)

    • problèmes socio-politiques (4)

    • un lieu d'échanges (3)

    • une liste de pays, de régions (42 fois)

    • division (2)

    • une frontière entre Corse et continent (1)

    • difficultés de transports (1)

    • pollution (1)

    • euroméditerranée (1)

  • Les réponses liées au tourisme : 32 (soit 15 %)

    • vacances (9)

    • plage (9)

    • destination touristique (4)

    • activités touristiques ou de loisir (pêche, plongée, …) (4)

    • croisières (3)

    • voyageurs (2)

    • trop de touristes (1)

Ces réponses peuvent aussi apparaitre sous forme d'un croquis (la taille des cercles étant proportionnelle au nombre de réponses) :

La-Mediterranee-vue-par-des-etudiants-de-master-1-de-tou.jpg

 

Analyse :

  1. Une vision fortement humanisée de la Méditerranée : Si les trois réponses les plus fréquentes concernent le soleil , la plage et le climat, dans l'ensemble les réponses sont fortement liées à des éléments humains. En effet, les 2/3 des réponses données sont associes à des représentations liées au tourisme, à la géopolitique ou directement à la culture. Cette vision culturelle de la Méditerranée est double : d'une part un espace vu comme uni, avec des valeurs communes qui s'appuie parfois sur des clichés (« convivialité », « festif », « gaieté », « art de vivre », …) mais aussi sur des éléments classiques de la culture mise en avant par les acteurs politique sou économiques (États, régions entreprises du tourisme : le patrimoine, l'identité, la culture, l'histoire, …). Cette vision unificatrice est contrebalancée par d'autres éléments négatifs liés à la surpopulation touristique en saison estivale, etc.

  2. Une vision très positive de la Méditerranée : seules 7 % des réponses portent un élément négatif dans la réponse : des difficultés de transports (qui semble plus adapté à la Corse et aux îles qu'aux autres régions mieux connectées), la surpêche, la pollution, des « guerres sociales », la corruption, l'omerta, la « bétonisation » de la Côte d'Azur, ... Les autres réponses portent en elles soit des aspects assez neutres (lorsqu'on évoques les cultures ou les religions, il n'y a pas d’à priori sensible) soit des aspects positifs voire très positifs (« paysages magnifiques », « gastronomie », « ouvert d'esprit », etc. ).

  3. Une vision européano-centré ou occidentalo-centrée des représentations, notamment dans les croquis. Sur les cinq croquis, 3 sont centrés sur un espace entre Italie, Espagne et France (sur un de ces trois croquis, le Maghreb n'apparaissant même pas) les deux autres intégrant toute la Méditerranée, de Gibraltar au Liban. De plus, dans les réponses écrites, dans la liste des 42 territoires mentionnés, on trouve surtout (9/10) des territoires occidentaux :

    1. Maghreb (6)

    2. Espagne, Italie et Corse (chacun 5)

    3. PACA, Malte et Sardaigne (3 chacun)

    4. France (2)

    5. les autres sont tous occidentaux (5) sauf 4 (Chypre, Grèce, Turquie, Proche Orient)

[Le classement aurait pu être celui-ci : îles 14 (1/3) – terre ferme 28 (2/3) ou celui-ci : France (10 = Corse + France + PACA), Italie (9 = Italie + Sardaigne + Sicile), etc.]

Commenter cet article