Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Geobunnik

Le blog d'un enseignant qui prépare au CAPES et au CRPE en géographie à l'ESPE de Corse à Ajaccio et Corte.

Les montagnes méditerranéennes, des territoires menacés par la désertification.

Publié le 25 Septembre 2013 par geobunnik in La Méditerranée

Voici un petit croquis qui synthétise les informations vues dans les divers documents. L'idée est de montrer que les montagnes méditerranéennes du sud comme du nord sont soumises à des changements récents assez forts (déclin des activités rurales liées à un recul de la population, montée des influences urbaines qui provoquent des changements sociétaux, reforestation et montée des risques naturels, notamment les feux de forêts, etc.)

Les montagnes apparaissent ainsi fragilisées ; le cloisonnement devient négatif, le modèle rural et ses solidarités contraintes doivent évoluer face à l'arrivée de nouveaux venus urbains (dans les pays du nord) ou au départ des jeunes en ville (pays du sud).

 

Légende :

1- Des territoires fragiles entre deux influences

a- Un étagement des milieux

   La plaine urbanisée et agricole où se concentrent les décisions et les flux (personnes et marchandises)

   La moyenne montagne, composée de collines et de montagnes en dessous de 2 000 mètres. Agriculture extensive ou en terrasses, adaptée à la pente et au climat où se conjuguent système agro-pastoral et système agro-sylvicole, régions de forte cohésion sociale mais où les complémentarités anciennes sont souvent rompues. (doc. 3-4-9-10)

   La haute montagne, zone vide exploitée pour les sports extrêmes ou l'élevage extensif (alpages, transhumance) (doc 4-9-10)

 

b- Un milieu fragile : « un état de dégradation, avancé » (doc. 9)

       Risque d'incendie : 50 000 feux en Méditerranée chaque année, soit 600 000 hectares, surtout en Italie (118 000 et en Espagne (208 000 ha). Des causes anthropiques avérées ou potentielles (accidentel ou volontaire) lié aux installations ou aux exploitations mais aussi et surtout à la désertification des montagnes (doc 5)

  Risque d'inondation (cours)

      Risque naturel pur (volcanisme, glissement de terrain, tremblement de terre) (cours)

   Changement climatique (+2,1 à 4,4 °C durant le XXIème siècle) : menace sur les ressources en eau, sur les terres cultivables, les forêts, la durée et l'importance de l'enneigement, … (doc. 2)

 

c- Un milieu complexe

       L'influence méditerranéenne : chaleur l'été, douceur hivernale, précipitations irrégulières et violentes, … (doc.3-9)

   L'influence montagnarde : froid l'hiver, fraîcheur estivale, neige, … (doc. 3-9)

     Des rivières en fond de vallée favorables à la circulation vers la plaine littorale mais qui provoque un cloisonnement des espaces de montagne (doc. 7)

 

2- Un habitat qui se transforme

   La ville, porteuse d'un regard nouveau sur les montagnes (regard positif : loisirs, nature, …). C'est de la ville que partent les touristes mais aussi le regard sur les montagnes. C'est un pôle de décision politique, économique, culturel. Demande en eau forte (industries, agriculture, habitants). (doc 1)

    L'étalement urbain qui induit des nouvelles manières de penser le territoire dans les zones collinaires (mitage, artificialisation des sols). Zone de conflits d'usage, de représentations, d'appropriation (doc. 3)

     Les villages proches, para-urbanisation, transformation de la manière d'habiter (plus de mobilités, mode de vie urbain). Zone de conflits d'usage, de représentations, d'appropriation (doc. 3-9)

       Les villages isolés qui se vident et voient un vieillissement de la population (éloignement, accès difficile) (doc 6-9)

+        Zones où la population augmente (cours)

 

3- Un territoire en voie de désertification

   Zones de forte déprise agricole (doc 5-6-9)

      Zones où la population diminue (cours)

   Avancée du maquis ou de la forêt (docs 5-6-9)

  Routes secondaires lentes car sinueuses et/ou mal entretenues (cours)

 

4- Une volonté de dynamiser des espaces vides

   Présence d'un parc naturel dont le but n'est pas uniquement celui de la conservation de la nature mais aussi le maintien des activités traditionnelles et des populations rurales par des aides de l’État, mais aussi volonté de dynamiser le territoire par des nouvelles activités comme le tourisme vert (doc 4-7)

   Création de stations de ski (hiver) ou de stations de montagne (été) pour des urbains par des sociétés privées. Développement d'activités de tourisme de plein air (ski, parapente, VTT, canyoning, … )

Axes de communication rapides (autoroutes)

 

Les montagnes méditerranéennes, des territoires menacés par la désertification.
Les montagnes méditerranéennes, des territoires menacés par la désertification.
Commenter cet article